Connect with us

Primera Division

Le patron de la FIFA Infantino se considère à nouveau comme une victime

Gianni Infantino est toujours en colère contre le procès du procureur général suisse.

« J’ai été accusé d’avoir mangé le monde sans dire ce que j’étais censé avoir fait de mal », a déclaré le président de la Coupe du monde de la FIFA dans une interview au journal suisse « Blick ». Infantino et l’ancien procureur

fédéral suisse Michael Lauber font l’objet d’une enquête pour plusieurs réunions secrètes en 2016 et 2017 – pendant cette période, Lauber a mené des enquêtes de corruption contre la FIFA. Il s’agissait, entre autres, d’attribuer les Championnats du monde 2018 à la Russie et 2022 au Qatar.

Ce qui a été discuté lors des réunions n’est toujours pas clair à ce jour. Les accusations sont l’abus de pouvoir, la violation du secret officiel et la faveur, Infantino est accusé d’instigation de ces faits. Les deux rejettent toutes les accusations. « Rien n’a jamais été convenu entre moi et M. Lauber, que ce soit avant, pendant ou après les réunions », a dit Infantino au « regard ».

Infantino avait l’impression de « tout faire bien »

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Primera Division